EN CE MOMENT
Notre site est en cours de création

Black Panther – Superhéros Marvel différent

Black Panther Marvel Cinematic Universe

En 1956, DC comics décide de relancer sa gamme de superhéros. Avec l'Âge d'Argent, c'est à tout un genre qu'ils offrent une résurrection. La concurrence leur emboite le pas. Notamment Marvel comics avec les Quatre Fantastiques en 1961. Avec Stan Lee commence une nouvelle révolution, avec des personnages plus proches du public. Adolescent immature ou complexé, handicapé, marginal... Tous ont des failles à partir desquels mieux s'identifier. Restant novateur, le rédacteur en chef, s'est même attaqué aux problèmes sociaux liés aux Droits Civiques (la lutte pour les droits des noirs aux Etats-Unis). D'abord sous la forme allégorique, avec les X-men en 1963. Puis en créant le premier superhéros noir en 1966 : Black Panther. Le héros du mois de février 2018, puisque son film sort le mercredi 14.

Le précurseur

Son nom vient du 761ème bataillon de tanks de l'armée américaine durant la Seconde Guerre Mondiale. Il regroupait des soldats noirs surnommés les panthères noires. Mais la même année, un mouvement radical et violant des Droits Civiques prend le nom de Black Panther Party. Aucun lien entre les deux, ni même une inspiration commune. Le héros devient le Black Léopard mais ça ne dure pas. Pour le lectorat afro-américain, peu importe le manque de lien. Ils se sont approprié Black Panther.

Mais ce héros n'est même pas américain. C'est un authentique africain, qui retourne dans son pays lorsqu'il n'apparait pas dans les pages Marvel. Ce que font rarement les autres étrangers de la firme. Il bénéficie de quelques one-shots (histoires en un numéro) jusqu'à une première histoire longue en 1973. Puis son propre titre à son nom en 1977. Entre temps, l'éditeur aura créé le side-kick de Captain America le Faucon en 1969 et Luke Cage en 1972. Deux authentiques afro-américains, la trinité des héros noirs chez Marvel.

Après être apparu pour la première fois dans les pages des Quatre Fantastiques, Black Panther a multiplié les apparitions dans les pages de Captain America. Avant de devenir membre des Avengers en 1968. Il fait partie des membres réguliers du groupe, ceux que l'on invoque en priorité pour les faire apparaître dans une adaptation. Pas mal pour un personnage rassemblant tant d'éléments de controverse.

T'Challa du Wakanda

L'identité civile de Black Panther est celle du roi T'Challa du pays africain fictif du Wakanda. Son père est un homonyme du fondateur du Royaume Zoulou (dans l'est de l'Afrique du Sud). Ce qui donne une idée de la région où se situe ce territoire. Le pays est un mélange de traditions tribales (les costumes locaux tels que les fantasment les occidentaux sont fréquents) et de technologie ultra-avancée. Ce qui justifie son indépendance et les moyens de son héros.

Le côté traditionnel se montre dans la hiérarchie politique du Wakanda. T'Challa est un roi absolu. Il possède des conseillers qui peuvent le remplacer en son absence. Mais son pouvoir de chef tribal n'a jamais été partagé. Un de ses ancêtres, chef de la tribu de la panthère noire, a fait un pacte avec une entité mystique qui lui a donné une force, une agilité et des sens aiguisés. Ce qui lui a permis de vaincre les chefs d'autres tribus et de leur imposer sa domination. Toute sa lignée, de père en fils, a répété les rituels avec cette entité. Et à chaque génération, le roi est Black Panther. Roi et Grand prêtre.

Pour la technologie ultra-avancée, il faut plutôt regarder du côté de son équipement. Le Wakanda dispose de sources d'un métal (fictif) très résistant : le vibranium. Le bouclier de Captain America a été fabriqué avec. Grâce à cette ressource, à l'exportation rigoureusement contrôlée par le gouvernement, le pays a pu négocier pour bénéficier d'une modernisation très poussée. Et leur situation de monopole leur permet de couper tout approvisionnement si l'autre interlocuteur commence à poser des questions indésirables. Le Wakanda a aussi perfectionné son utilisation de ce métal. La tenue de Black Panther est ainsi une véritable armure légère en vibranium. Avec des griffes ajoutées à ses gantelets.

L'étranger

Quand il était encore prince, T'Challa a étudié dans une prestigieuse université occidentale. Il est donc parfaitement coutumier du "monde moderne". Et il dispose d'une immunité diplomatique qui l'autorise à attaquer frontalement certains groupes avec lesquels d'autres héros auraient plus de difficultés. Il s'agit en fait d'une pirouette assez classique pour pouvoir aborder certains problèmes de société. Mais avec l'apparition de héros afro-américains comme le Faucon et Luke Cage, l'affrontement avec certains groupes racistes le met en décalage. Et ses aventures sans les Avengers se concentrent plus sur son propre pays.

Marvel dispose de plusieurs héros étrangers. Notamment chez les X-men. Magneto dispose par exemple des nationalités allemande, polonaise, israélienne et je ne suis pas sûr qu'il ne se soit pas fait naturaliser américain. Tornade est africaine (née au Kenya, puis a passé une grande partie de son enfance en Egypte). Diablo allemand. Colossus russe... Il y a aussi un certain nombre d'anglais, notamment Psylocke et son frère Captain Britain. La Sorcière Rouge et son frère Vif-Argent sont originaires d'un pays fictif d'Europe de l'est (Transia dans les comics, la Sokovie dans Avengers l'ère d'Ultron). Mais, en dehors de Captain Britain (un mutant adoubé par Merlin l'enchanteur pour devenir l'équivalent de Captain America), ce statut d'étranger n'est utilisé que pour donner une aura internationale à l'équipe qu'ils rejoignent.

Mais Black Panther est différent. Son statut de chef d'état lui permet (lui impose ?) de réagir à certaines actualités politiques. Il ne peut pas être contrôlé par une entité gouvernementale. Et si celle-ci insiste, plus de vibranium. Il assure ainsi une certaine neutralité d'esprit au sein des Avengers. Et même pas de népotisme envers ses alliés : il n'y a pas d'usine Stark Enterprises au Wakanda.

Les ennemis

Comme tout super-héros, Black Panther dispose d'une galerie de super-vilains. Les plus importants se concentrent autour du Wakanda. Trois d'entre eux, en particulier, illustrent bien les différentes menaces qu'il a à affronter..

Le premier est Ulysses Klaue, alias Klaw. Physicien néerlandais, sa fascination pour le vibranium le pousse à engager une équipe de mercenaires pour assassiner le père de T'Challa. Ayant perdu une main, il l'a remplacé par un crochet capable de transformer les ondes sonores en matière physique. A terme, son corps a fini détruit et il ne survit plus que grâce à la production de ce crochet. Il est déjà apparu dans le MCU, Andy Serkis lui prêtant ses traits dans Avengers l'ère d'Ultron. Où il était devenu un marchand d'armes qui perd sa main dans le film... Pour Black Panther, il représente l'étranger avide et qui ne respecte rien.

M'Baku est le meilleur guerrier d'une des tribus inféodées à celle de la panthère noire. Il s'est élevé jusqu'à une position de garde du corps de T'Challa. Mais il désire plus. Associé à l'entité mystique du gorille blanc, il a augmenté ses facultés naturelles. L'Homme-Singe représente l'ambitieux rêvant de pouvoir et de s'emparer du régime.

Enfin, Erik Killmonger est le révolutionnaire anarchiste. Celui qui veut tout faire brûler. Son père ayant été condamné à l'exil, il a grandi aux Etats-Unis. A l'âge adulte, T'Challa l'a autorisé à rentrer au Wakanda. Où il est rapidement devenu le chef d'un groupe subversif cherchant à renverser toute la société. Même s'il ne dispose pas de pouvoirs technologiques ou magiques, il s'est entrainé physiquement jusqu'à être capable d'égaler sa némésis au combat. Il a même réussi à pervertir Nakia, une des gardes du corps de T'Challa pour qu'elle se retourne contre lui.

Le film

Black Panther sera le prochain film du Marvel Cinematic Universe. Chadwick Boseman y reprendra le rôle qu'il tenait déjà dans Captain America Civil War. De ce même film, nous retrouverons Martin Freeman en tant que le représentant des Etats-Unis Everett Ross. Et Andy Serkis reviendra en Ulysses Klaue, comme dans Avengers l'ère d'Ultron.

Autour de lui, T'Challa pourra compter sur de nombreux alliés issus des comics. Comme sa belle-mère Ramonda (Angela Basset) et sa demi-sœur Shuri (Letitia Wright). Mais aussi ses conseillers Zuri (Forest Whitaker), W'Kabi (Daniel Kaluya). Parmi ses gardes du corps sont présentes Okoye (Danai Gurira) et Nakia (Lupita Nyong'o). Pour cette dernière, à quelle époque de sa vie ? Ce n'est pas encore précisé.

Côté ennemis, en plus de Klaw est annoncé M'Baku (Winston Duke). Mais l'antagoniste principal sera officiellement Erik Killmonger, incarné par Michael B. Jordan.

Le film sortira le mercredi 14 février 2018.

D'autres articles sur Black Panther, Marvel Cinematic Universe...

Publier un commentaire