EN CE MOMENT
Notre site est en cours de création

Synopsis

Deux jours avant sa sortie de prison, Ombre Moon voit son monde s'effondrer. Sa femme est morte, ainsi que l'ami qui devait lui permettre de se réinsérer. Il a tout perdu. C'est alors qu'apparait Mr Wenesday, alias le dieu Odin, qui l'engage pour devenir son garde-du-corps. Et le voici qui se retrouve coincé dans une guerre entre les anciens dieux de diverses religions et ceux qui les ont remplacé dans le monde moderne.

Neil Gaiman

Neil Gaiman est un auteur anglais, qui s'est fait connaître à partir de la fin des années 80 pour ses romans fantastiques et des comics de super-héros. Plusieurs d'entre eux ont été adaptés en film ou en série, au Royaume-Uni ou aux Etats-Unis. Publié en 2001, American Gods est l'une des œuvres majeures de sa carrière, roman plusieurs fois primé. American Gods ? Serait-ce une histoire d'Amérique divine ? Ou d'un personnage de type Thor ou Wonder Woman, venu visiter les Etats-Unis ? Non, ce n'est pas genre de la maison.

Le projet d'une adaptation en série commence en 2011, alors sur HBO. Mais des différences créatives l'empêchent d'aller au bout. FremantleMedia reprend le dossier et annonce en février 2014 que la série sera diffusée sur la chaine Starz et aura pour showrunners Michael Green et Bryan Fuller (créateur de Dead like me, Pushing Daises et Hannibal). La saison 1 ne doit pas couvrir la totalité du roman, une saison 2 voire une saison 3 seraient envisagées avant d'achever l'histoire.

Présentation

American Gods suit les pas de Shadow Moon, incarné par Ricky Whittle (The 100). A sa sortie de prison, il découvre que sa femme et son meilleur ami sont morts dans un accident de voiture. Que faisaient-ils ensembles dans cette voiture ? Je vous autorise à avoir l'esprit mal placé, c'est la bonne réponse. Complètement désemparé, Shadow part à la dérive. C'est alors qu'il rencontre Mr Wenesday, ou Voyageur en version française. Un personnage roublard comme sait les jouer Ian McShane (Deadwood, Course à la mort, Les piliers de la terre, Pirates des Caraïbes 4, John Wick, Game of Thrones), et qui l'engage pour devenir son garde du corps dans son voyage en Amérique.

Mais Mr Wenesday n'est pas un humain comme les autres. Son nom signifie "jour de Wotan" en ancien anglais. Et Wotan est le nom germanique du dieu Odin (rappel, les anglo-saxons étaient originaires du nord de l'Allemagne avant de migrer en Grande-Bretagne à l'âge Arthurien). Son voyage a pour but de rencontrer d'autres dieux presque oubliés dans l'Amérique moderne afin de les mener dans une guerre contre les nouveaux dieux qui les ont remplacé. Des nouveaux dieux menés par l'inquiétant Mr. World alias Crispin Glover (Retour vers le futur, Sailor et Lula, Les Doors, Dead man, Charlie et ses drôles de dames, La légende de Beowulf, Alice au pays des merveilles).

Et Shadow est-il lui-même un humain normal ? En plus d'Odin, il a déjà croisé en prison un certain Low Key Lyesmith (si vous ne comprenez pas le jeu de mot, lisez le nom à voix haute)... Simple hasard ? Ou est-ce déjà beaucoup ?

Non, l'Amérique de cette histoire est loin d'être divine. Elle est même désabusée, avec ses anciens dieux obligés de singer leurs anciennes attributions. Les égyptiens Thot et Anubis sont devenus croquemorts. La reine de Saba est devenue prostituée. Czernobog, dieu slave armé d'un maillet, travaille dans un abattoir. De l'autre côté, les nouveaux dieux vivent dans des mondes si aseptisés qu'on les imagine difficilement survivre dans les mêmes conditions que leurs ainés. Ils incarnent des aspects mercantilistes du monde moderne, tels internet ou les médias. Une vision bien désabusée du monde.

Mais peut-on croire en une belle histoire avec un ton aussi sombre ? American Gods est aussi un long road-trip dans lequel Shadow et Odin espèrent chacun changer les choses. Ils espèrent améliorer le monde. Pour le premier, il ne s'agit que de trouver un nouveau sens à sa vie après avoir tout perdu. Changer son monde, sa vision du monde. Ce qui pour un être humain est déjà beaucoup. Pour le second, le but recherché est de ramener plus de magie dans ce monde. La magie, et tout ce que cela comporte de merveilleux...

 

Personnages

Ombre Moon (Ricky Whittle) n'a aucune attache : il ne connaît pas son père, sa mère est morte et il a passé son enfance à déménager. Son seul point d'ancrage était sa femme Laura. Mais elle est partie à son tour. A la dérive, il accepte l'offre de Mr Wenesday. Mais cette voie sera-t-elle celle qui lui permettra de se reconstruire ? Ou celle qui le fera plonger dans l'autodestruction ?

Arrivé en Amérique avec les explorateurs vikings, Mr Wenesday/Voyageur/Odin (Ian McShane) n'a plus assez d'adorateurs pour assurer toute sa superbe. Il ne survit plus que grâce à certaines arnaques. Mais il a un plan pour changer les choses : une guerre contre les nouveaux dieux du monde moderne. Et pour ça, il a besoin de recruter une puissante armée. Comment va-t-il arriver à recruter certains de ses camarades ?

Mr World (Crispin Glover) est le chef des nouveaux dieux. Enigmatique et joueur, on ne sait pas quelles sont exactement ses attributions. Il peut s'appuyer sur ses lieutenants Techno-boy/le Technicien et Media. Mais aussi sur une agence supposément gouvernementale dont les membres sont rebaptisés Bois, Pierre ou Ville.

Laura Moon (Emily Browning) vient de mourir dans un accident de voiture, trompant son mari avec son meilleur ami. Juste une histoire physique, aucun sentiment dans l'affaire. Ce n'était pas prévu d'être révélé. Mais ça l'a a été, et d'une sale manière. Décédée, elle n'a plus à se soucier des conséquences. Vraiment ? Elles peuvent la rattraper si elle revient sous la forme d'une mort-vivante.

Czernobog (Peter Stormare) était un dieu de la nuit et des ténèbres en Europe de l'est, frère du dieu de la lumière Bielobog. Un dieu à qui l'on accordait des sacrifices humains pour le satisfaire. Maintenant, il n'est plus que le retraité d'un abattoir dans la banlieue de Chicago. Sa place dans la mythologie slave en fait un allié de poids pour Odin, à condition de le convaincre. Que ou qui faudra-t-il sacrifier pour le satisfaire ?

Mr Nancy/Compe Anansi (Orlando Jones), le dieu-araignée d'Afrique de l'Ouest est l'un des plus grands tricksters qu'une mythologie ait jamais engendré. Allié d'Odin, il est le seul qui soit assez rusé et retors pour lui succéder à la tête de l'alliance divine au cas où il lui arriverait quelque chose.

American Gods s'illustre dans sa galerie de personnages secondaires. De nombreux dieux des deux camps sont joués par de grands acteurs. Ou des mortels, comme Laura Moon la femme décédée de Shadow. C'est Emily Browning (Sucker Punch) qui tient le rôle. La nouvelle déesse Media est Gillian Anderson (X-Files). Ajoutons Peter Stormare (Fargo, Constantine, Prison Break) en Czernobog. Pablo Schreiber (Orange is the new black, Ironside) en Sweeny le dingue, leprechaun de deux mètres. Ou encore Orlando Jones (MADtv, Sleepy Hollow) en Mr Nancy alias le redoutable dieu-araignée d'Afrique de l'ouest Compe Anansi. Personnage dont les fils auront droit à un autre roman se déroulant dans le même univers et dont les droits sont aussi dans l'escarcelle des producteurs d'American Gods.

Articles

Titre Date Catégorie
American Gods – Audiences et saison 2 20 juin 2017 News

Publier un commentaire


Galerie